Templates by BIGtheme NET

Textes

L’individu, le peuple et la meute


Fathi Ben Haj Yahia

Lorsque le rapport de la Colibe a été rendu public, la terre a tremblé sous les pieds des gardiens du temple patriarcal. Mais à peine remis de leur choc, ces derniers se sont très vite donné le mot et déclaré le branle-bas contre les profanateurs du texte divin. Ils tiennent enfin leur revanche contre les dispositions honnies de la Constitution ...

Lire la suite...

A propos du “68 tunisien”


Interview Fathi BHY par Imen Amiri

Dans le cadre d’une conférence organisée par l’Université de Columbia sur Mai 68, l’écrivain et ancien dirigeant du mouvement de gauche« Perspectives », Fathi Ben haj Yahia est revenu, pour Imen Amiri, sur les contestations estudiantines qui ont marqué la Tunisie durant cette année-là.période. Imen Amiri est Maître de conférence à l’Université de Columbia,Professeur adjoint de français, à St. John’s University et ...

Lire la suite...

BONNE FEUILLES : UN MONARQUE POUR LA REPUBLIQUE


Hichem Abdessamad

Ce texte est une contribution à  l’ ouvrage collectif dirigé par Kamel Jendoubi : Que vive la République  (éditions Alif  Tunis 2018).  Nous le publions  à titre de bonnes feuilles de ce livre événement.  Immédiatement après la Révolution, le spectre de Bourguiba est venu hanter les allées des nouveaux pouvoirs. Le retour de(ou à) Bourguiba est même devenu une des ...

Lire la suite...

Le mariage, la chair et le sang A propos d’une jurisprudence établie


Sana Ben Achour

L’affaire dont il est question ici est des plus significatives de l’archaïsme tenace de certaines des institutions du code du statut personnel relatives aux « devoirs conjugaux» et des conséquences outrageantes au sens de la dignité des personnes tirées de leur manquement. L’affaire est portée devant le Tribunal de Première Instance de l’ARIANA (circonscription du Grand Tunis) siégeant en matière de ...

Lire la suite...

Sept ans après La Révolution et LES DEVENIRS DE LA GAUCHE

Depuis la Révolution, le pays ressemble à un chantier abandonné ? • La construction poussive des institutions nous vaut une Constitution en lévitation, ni vraiment appliquée ni vraiment applicable. • Les reconfigurations partisanes sont travaillées par un principe d’émiettement à peine contrecarré par des regroupements provisoires. Le FP tient, en l’occurrence, au prix de l’immobilisme. • Les mobilisations sociales nouvelles ...

Lire la suite...

De quoi le 18 octobre est-il le nom ?

Le titre de ce document est emprunté à Mathilde Zederman et WajdiLimam. Nous leur devons plus que cela : ils nous ont aimablement permis de filmer les travaux de la journée d’étude dont ils ont été les organisateurs : L’Union fait-elle la force face à l’autoritarisme ? Regards critiques sur le mouvement tunisien du 18 octobre 2005. Les extraits vidéo sont repris ...

Lire la suite...

Travailler sur l’alcool en Tunisie sous le Protectorat : une révolution ?


Nessim Znaien Université Paris I Panthéon-Sorbonne

  Résumé A l’aube de l’événement révolutionnaire de 2011, travailler sur des substances considérées comme illicites moralement et socialement par l’ordre établi peut prendre un jour nouveau. En Tunisie et en Afrique du Nord, les travaux sur l’alcool et les drogues à l’époque contemporaine, en français comme en arabe, sont rares mais pas inexistants. Certains travaux traitent de l’augmentation des ...

Lire la suite...

La norme juridique en butte aux aléas de la transition politique en Tunisie : le cas des médias


Larbi Chouikha
Professeur à l’Institut de presse et des sciences de l’information
(IPSI, Université de la Manouba, Tunisie),

  Résumé Nous partons du postulat que l’édiction de principes juridiques les plus libéraux n’acquièrent leur sens véritable que dans le contexte dans lequel ils sont indexés représentés et pratiqués par les individus. Autrement dit, l’application effective des textes juridiques ne dépend pas des schèmes à partir desquels ils ont été conceptualisés et élaborés mais de la manière par laquelle ...

Lire la suite...

La réflexivité du chercheur face aux événements révolutionnaires en Tunisie entre rupture et suture


Mariem Guellouz
Université Paris Descartes

  Résumé Les réseaux sociaux numériques ont participé, suite à la Révolution, à la circulation des discours communs et non spécialistes. Une analyse politique de l’actualité tunisienne sur une page Facebook a désormais une valeur et un poids dans le débat public, elle  remet  en cause l’exclusivité de la parole scientifique et académique. La figure du chercheur détenteur d’un pouvoir ...

Lire la suite...

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful