Templates by BIGtheme NET

Ateliers Cinéma

SORTIR AU JOUR : LE PARCOURS DE SOUAD

photo à la une

Par Asma Ayari Article écrit dans le cadre de l’atelier de critique de “Premiers gestes” (Tunis, du 17 au 21 mars) Sortir au jour : le parcours de Souad En 2007, Hala Lotfy a commencé son premier long métrage de fiction Sortir au jour. Le projet a été suspendu pendant une période et il a été repris après la révolution. ...

Lire la suite...

SOUAD OU L’ÂME DELIVREE

photo à la une

Par Rihab Oueghlani Article écrit dans le cadre de l’atelier de critique de “Premiers gestes” (Tunis, du 17 au 21 mars 2017) Sortir au jour est un film égyptien de Hala lotfy qui suit une journée entière du quotidien de Souad et de sa mère. Ces deux dernières ont le même et presque le seul souci, celui de prendre soin ...

Lire la suite...

PREMIERS GESTES (TUNIS 2017). ATELIER DE REALISATION

Deuxième session de Premiers gestes Jeune cinéma de Méditerranée

L’atelier de réalisation de la manifestation “Premiers gestes. Jeune cinéma de Méditerranée” a été animé par trois jeunes cinéastes dont les films étaient programmés lors de la manifestation : Nina Khada, David Yon et Djamel Kerkar. La thématique de départ, ville et portraits, a été traitée par les quatre jeunes participants de manière très libre, l’essentiel étant pour les animateurs ...

Lire la suite...

Deuxième session de Premiers gestes Jeune cinéma de Méditerranée

Deuxième session de Premiers gestes Jeune cinéma de Méditerranée

La manifestation « Premiers Gestes » se tient pour la deuxième fois à Tunis. L’année passée, elle n’a pu avoir lieu que grâce au soutien des amis partenaires (Arts distribution et Nachaz) et à l’adhésion sans réserve et sans contrepartie des cinéastes. Cette année, nous avons, en plus de cela, obtenu l’appréciable soutien de AFAC, de l’IFT et de Hakka distribtion. L’esprit ...

Lire la suite...

RENCONTRES AVEC MYRIAM EL HAJJ

myriam-hajj-by-pamela-pianezza

La cinéaste libanaise Myriam El Hajj a été invitée par le groupe “littérature et image” du laboratoire “Intersignes”, l’école doctorale de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales et le ciné-club de la FSHST. Les rencontres avec Myriam El Hajj, organisées en partenariat avec Nachaz-Dissonances et avec le Cinéma Amilcar, interrogent deux versants complémentaires de ses activités de cinéaste et ...

Lire la suite...

LE SOLEIL DE LA PETITE SILI

13920252_1668882190096920_1672685430141695993_o

Texte écrit dans le cadre de l’atelier d’analyse filmique et de critique de Jebeniana (les 4, 5 et 6 août 2016) Par Nesrine Ben Hafsi La Petite vendeuse de soleil est un film sénégalais réalisé par Djibril Diop Mambety qui raconte les journées d’une jeune fille handicapée nommée Sili qui décide de devenir vendeuse de journaux pour subvenir aux besoins ...

Lire la suite...

ATELIER DE REALISATION DE LA MANIFESTATION L’ENFANCE DANS LE CINEMA

14589707_1704153913236414_1377755451225715000_o

La manifestation cinématographique “L’enfance dans le cinéma” a été organisée par Nachaz-Dissonances du 28 septembre au 2 octobre 2016 à Menzel Bourguiba en partenariat avec Archipels Images, l’association pour l’édification d’une culture de la citoyenneté, le ciné-club de Menzel Bourguiba et avec le soutien de la maison des jeunes de Tinja, la fondation Rosa Luxembourg et l’Institut Français de Tunisie. ...

Lire la suite...

DEBATS SUR LES FILMS PRESENTES PAR NACHAZ A LA RESIDENCE ARTISTQUE DE SIWA

13133356_1317590398268370_3021868230093593020_n

La participation de Nachaz-Dissonances à la résidence artistique organisée à Redeyef, et plus précisément à l’Economat, par la plateforme SIWA fin avril-début mai 2016 a consisté entre autres à accompagner des films : “El Gort” de Hamza Ouni et “Bla cinima” de Lamine Ammar-Khodja, à les présenter au public et à animer des débats là-dessus en présence des réalisateurs.   ...

Lire la suite...

Atelier d’analyse filmique et de critique “Premiers gestes” (Tunis). La mémoire de la guerre dans Trêve de Myriam El Hajj par Nesrine Ben Hafsi

Premiers gestes Tunis bis bis

  Trêve est le premier long-métrage de la jeune réalisatrice libanaise Myriam El Hajj. La cinéaste s’implique directement dans son film par sa propre présence et celle des membres sa famille pour aborder un sujet très sensible  : les causes et les conséquences de la guerre civile au Liban qui s’est déroulée de 1975 à 1990. Des échos de ce ...

Lire la suite...

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful