Templates by BIGtheme NET

LA QUESTION DU TERRITOIRE : INTERVENTION DE TAHAR CHIKHAOUI

17435954_648291902033402_3691882121981578981_o

Conformément au principe général de « Premiers Gestes », il fallait, en même temps que les projections, les débats et les ateliers, organiser une table ronde durant la semaine. Le thème choisi, à savoir la question du territoire, nous a été inspiré par les films programmés eux-mêmes.

1- Sur la date de la tenue de la table ronde, il a été décidé qu’elle soit en fin de festival pour que les participants et les intervenants comme les assistants puissent avoir déjà vu les films avant de débattre. Elle a donc eu lieu le 21 mars, le dernier jour de la manifestation, à l’Auditorium de l’Institut Français de Tunisie.
2- L’organisation s’est déroulée dans de très bonnes conditions, matérielles et techniques grâce à l’équipe de l’Institut qui n’a pas manqué d’assurer tous les moyens dont on devait disposer.
3- Trois intervenants ont pris la parole comme prévu : Saad Chakali, Ali Al-adawy et Tahar Chikhaoui..

Saad Chakali a posé le cadre théorique de la question du territoire à partir de la problématique de « la place du spectateur » telle que le cinéma, notamment le cinéma d’auteur, l’a abordé. Le nécessaire déplacement du spectateur que déclenche le film et ouvre de ce fait l’espace à tous les possibles. Ali est parti de deux séquences relatives à l’actualité politique en Syrie, à travers notamment, la bande annonce du film de Oussama Mohamed « l’eau argentée » pour montrer comment le visuel tue l’image en opérant sur le territoire. Tahar Chikhaoui a proposé une analyse de séquence tirée du film de Ala Eddine Slim « The last of us », prise au milieu du film au moment où l’histoire bascule avant l’arrivée sur l’île. Il a essayé de montrer comment la rupture dans le territoire est accompagnée d’une rupture dans le récit créant une démarche nouvelle, en phase avec la réalité et le cinéma d’aujourd’hui.

Une discussion s’en est suivie sur la question de ce que nous dit du monde le cinéma actuel et plus particulièrement les films programmés. Et de comment ce cinéma le dit en termes de propositions cinématographiques. Les interventions sont enregistrées, le texte de Saad Chakali est publié dans son blog de façon plus détaillé et l’analyse de Tahar Chikhaoui est visible sur le site de Nachaz.

Vous trouverez ci-dessous la vidéo de l’intervention de Tahar Chikhaoui sur “The last of us”.

Print Friendly

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful