Templates by BIGtheme NET

Bizerte 2013 : Sens et persévérance dans Waiting for P.O box de Bassam Chekheis

Par Taha Marnissi

Waiting for P.O box est un court métrage parlant de la Palestine à partir d’un rêve de deux jeunes cinéastes. Il y a dans ce film un contraste entre la naïveté apparente  des  personnages  et la complexité des  idées qu’ils présentent. Dès le titre nous commençons à être intrigué : l’objet, caisse d’attende des oranges, n’existe pas et paraît absurde.

En effet, les zones d’absurdité envahissent le film dont  la recherche vaine de l’un des deux personnages  qui veut contacter sa mère morte. Il n’arrête pas et continue malgré cette absence de logique. Ceci nous rappelle une qualité connue chez les Palestiniens : la patience et la persévérance malgré le non-sens de la guerre.

L’un des autres éléments qui renvoient à une situation absurde est cette histoire d’oranges : avant de les préparer à l’importation, nous voyons Ayoub mesurer leur taille en les mettant dans des soutiens-gorges et quand Mustafa lui demande pourquoi, il répond que chacun peut ainsi y trouver la forme et la taille qui lui convient. Pour moi, les oranges peuvent représenter l’image de la Palestine que chacun essaye de modeler comme il le souhaite. Ceci me rappelle  le plan qui précède et où nous voyons une plaque : « land for sale », comme s’ils voulaient dire, comme on le dirait pour les oranges, que cette terre était  à vendre. Même si le lien entre les deux scènes est à première vue absurde, on peut les interpréter comme de l’ironie par rapport à la situation palestinienne.

Je pense donc que l’absurdité, expliquée par le rêve, a été utilisée peut-être pour montrer le non-sens engendré par l’enlisement dans le conflit et la persévérance des Palestiniens à essayer de trouver un sens malgré tout.

Print Friendly

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful