Templates by BIGtheme NET

Atelier d’analyse filmique et de critique Bizerte 2015. L’étrangeté dans En dehors de la ville de Rim Majdi par Alma Hamouda

 

En dehors de la ville est un court métrage marocain réalisé par Rim Majdi. Il raconte l’histoire d’une jeune femme qui veut avorter.

Pour commencer, il s’agit d’un film étrange qui, grâce à certaines de ses caractéristiques, nous pousse à sentir beaucoup de choses. Par exemple, l’image sombre provoque une impression de mystère. La rareté des dialogues fait  en sorte que le personnage n’exprime pas ce qu’il ressent par la parole. Cela veut dire que l’essentiel est dit à travers l’image, d’où l’attention accordée aux regards et aux gestes. Le rythme lent nous installe dans une atmosphère d’attente qui intrigue et qui pousse à réfléchir. Le caractère insolite du lieu où se trouve le personnage : un garage et une pièce juste à côté où se trouve la faiseuse d’anges qui n’est autre que la mère du mécanicien. L’absence de musique aide à se concentrer davantage sur l’image et éloigne d’un traitement dramatique de la situation. Cette absence de pathos peut paraître étrange à certains.

Ce qui semble surprenant aussi, c’est le comportement de la jeune femme dont on ignore presque tout : malgré la situation délicate à laquelle elle est confrontée, Assia s’assume, c’est une femme forte qui ne se plaint pas et avance. Ce qui le montre, c’est la première scène où elle demande à conduire alors qu’elle n’a manifestement pas l’habitude de le faire et qu’elle vient juste de vomir.

Selon moi, l’étrangeté du film et son mystère m’attirent et me poussent à réfléchir.

 

 

Print Friendly

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful