Templates by BIGtheme NET

LA CAUSE DES FEMMES ENTRE LA GAUCHE ET L’ISLAM POLITIQUE

Rencontre entre Yosra Frawes et Sayida Ounissi

La question des femmes a toujours été au cœur du conflit entre les deux courants. Le courant de gauche, tous affluents confondus, est traditionnellement le champion de l’égalité entre hommes et femmes. L’«islam politique» (les guillemets sont de rigueur depuis le dernier congrès d’an-Nahdha) est réputé militer pour un autre rapport fait de complémentarité et de bonne entente, récusant une égalité absolue contraire au principe coranique de la qawama. Au pays de Bourguiba, le conflit s’est focalisé sur le parachèvement (ou pas) de l’égalité juridique et sur l’égalité sociale réelle. La question de l’égalité en héritage est, de ce point de vue, nodale. Elle est au reste, et depuis longtemps, la revendication première des féministes tunisiennes.
Comme toujours, la ligne de partage n’est jamais aussi binaire. Témoin : l’attitude des élus du Front populaire qui considèrent que la question de l’égalité en héritage « n’est pas prioritaire aujourd’hui ». On sait par ailleurs que des cadres islamistes ont des positions plus nuancées que les autres…
Pour débattre de toutes ces questions, nous avons réuni, le 11 juin 2016 en soirée,  au siège de la Fondation Rosa Luxembourg, deux femmes : une avocate, figure de la gauche et du mouvement féministe, Mme Yosra Frawes face à une élue du parti an-Nahdha, par ailleurs chercheuse en Sciences politiques, Mme Sayida Ounissi.
Animateur du débat : Fethi Ben Haj Yahia.
 
 

 

 

 

Print Friendly

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful