Colibe (2) – REGARDS CROISES DE JEUNES

Paradoxe : le rapport de la Colibe n’a pas soulevé un grand enthousiasme chez les jeunes « militants progressistes » de la société civile ou les jeunes chercheurs… Les positions oscillent entre une molle approbation, pas mal d’indifférence et parfois une franche hostilité en particulier dans les milieux qui se sont mobilisés contre les choix politiques et sociaux régressifs de la coalition au pouvoir.
Ce manque d’entrain assez énigmatique ne peut être balayé d’un revers de main, ou rapporté hâtivement aux dégâts du populisme au sein de notre jeunesse, et encore moins à on ne sait quelle schizophrénie politique qui aurait saisi ces acteurs sociaux qui refusent d’appuyer un texte qui défend des idées qui sont en principes les leurs…
Il importe de prendre acte d’un grand malentendu et d’essayer de le comprendre.
Pour aller dans ce sens nous avons invité deux figures assez représentatives de cette catégorie de militant-chercheurs qui sont en train de renouveler l’intelligentsia tunisienne et peut être demain la scène politique
Shams Adouani Abdi : jeune universitaire, féministe, ancienne militante de l’UGET…
Foued Ghorbali, sociologue et journaliste

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close